LEURRE NATIVE SPOON ILLEX

Tests Truite > Leurres Truite > Leurres métalliques

 

  

Rappel Fishandtest : Les tests sont réalisés avec modestie, simplicité et passion. Notre volonté est de valoriser le partage d'expérience, nous n’avons en aucun cas la prétention de proposer des vérités absolues. Un test, dès lors qu’il est réalisé par un être humain, est en partie subjectif, la perception des choses étant propre à chaque individu. En revanche, nous pouvons vous certifier que la totalité des tests n’est soumise à aucun SPonsor ou partenaire, nous prônons en effet la neutralité et la liberté de parole.

  

  

Testeur :

Maxence D - Non Sponsorisé

  

 
Usage du Test :

Pêche de la truite en petite, moyenne rivière et lac.

  

 
Données constructeur :

3.8cm - 3.5g - Coulant - Silencieux

  

  

Les cuillères ondulantes sont de petites plaques métalliques, elles sont travaillées pour papillonner gentiment dans l’eau et rendre dingue nos amies les truites. Oubliés à tort ces leurres métalliques d’une terrible efficacité font aujourd’hui leur grand retour avec l’essor des Areas. Illex propose plusieurs ondulantes, et vous trouverez notamment le test de la T Grovel sur notre site. Aujourd’hui je vous propose celui de la Native Spoon. Disponible en 5 tailles et 6 coloris, mon test s’oriente sur la version 3,5 grammes pour 3,8 centimètres.

  

  

CONSTRUCTION

  

La Native Spoon bénéficie d’un panel de coloris réduit mais polyvalent et sans fioritures. Les coloris sont tous sur une base nacrée et 5 des coloris comprennent des points colorés répartis sur la longueur rappelant les flancs d’une truite. Le dernier quant à lui propose une teinte assemblée type camouflage. Les finitions sont plus que correctes, la peinture est présente sur l’une des tranches de l’ondulante tandis que l’autre bénéficie de la même couleur que le dessous du leurre, argentée sur toute la gamme. Comme beaucoup d'ondulantes, les arêtes sont un point faible au niveau de la résistance des coloris, pour une utilisation en rivière peu profonde car la teinte ne tardera pas à s’écailler du fait des nombreux frottements qu’elle subit sur le fond. Le corps en lui-même ne souffre pas de ce défaut.

  

  
Le corps en forme de « S » est robuste et épais, le métal quant à lui ne se détériore pas sur les lancers hasardeux contre des obstacles ou lors de son évolution dans l’eau. L’épaisseur de métal importante composant ce leurre nous inspire confiance. Le polissage des angles est fait avec soin, ce qui rajoute un bon point à ses finitions. A l’intérieur une truite est gravée ainsi que l’inscription Illex. La tête de la cuillère est légèrement surélevée et plus fine que l’arrière.

  

  
L’armement est composé d’un hameçon simple N°6 avec ardillon fin de fer et bien piquant. Robuste, il résiste comme il se doit aux sollicitations lors des combats. Relié au corps par un anneau brisé, il permet une plus grande liberté de mouvement de l’hameçon lors des phases de combat, et donc d’éviter que la truite ne prenne appuie pour se décrocher. Comme beaucoup d’ondulantes présentent sur le marché, l’absence d’un anneau brisé de série en tête est selon moi un point regrettable qui favorise l’abrasion du fil sur les angles de la Native Spoon, c’est pourquoi je vous conseille d’en ajouter un.

  

  

PERFORMANCES

  

La Native Spoon possède une forte densité ce qui lui permet d’être lancée de manière précise à des distances convenables malgré son faible poids. N’oubliez pas que ce paramètre de lancer est aussi influencé par votre canne et votre moulinet. Pour ma part j’utilise une canne d’une puissance de 2-8 grammes et un moulinet en taille 1000. Le taux d’emmêlement est relativement faible pour ne pas dire très rare (de l’ordre de 4/100) ce qui est très agréable. Comme beaucoup d’ondulantes possédant une forme en S à forte densité, la Native Spoon s’anime dès son entrée dans l’eau. Pensez à toujours maintenir votre bannière tendue, on ne le répète jamais assez mais les attaques peuvent survenir dès les premières secondes, tout dépend de la qualité de votre posé.

  

  
Le constructeur annonce que cette ondulante est destinée pour des zones de calme à faible profondeur ainsi que des réservoirs. Le contrat constructeur est bel est bien respecté, elle excelle dans ses zones mais j’ai quand même réalisé des tests dans des milieux plus rapides (bouillon, courant rapide…) et je me suis vite aperçu que la Native Spoon n’était pas conçue pour ces conditions. En eau calme par contre, les animations conseillées sont du linéaire classique parfois ponctué de longues pauses où votre ondulante oscillera alors avec un “rolling” (oscillement du leurre sur lui-même) prononcé à la descente et c’est souvent à cet instant que les attaques sont les plus fréquentes sur les poissons méfiants.

  

  
Les teintes nacrées sont ici problématiques si les eaux sont claires et pourvues d’un fort ensoleillement car la cuillère detonne trop dans son environnement.. C’est un retour aux années 70 avec le disco.

  

  

RAPPORT PERFORMANCES/PRIX

  

Pour un prix de 7.5O euros la Native Spoon se place dans la fourchette intermédiaire au niveau tarifaire. Ses prestations et ses performances en eau calme ainsi que ses couleurs nacrées peuvent faire augmenter le tarif mais cela reste justifié. L’absence d’un anneau brisé en tête est toutefois très dommageable pour un leurre à ce prix. Gardez aussi à l’esprit que cette ondulante convient très bien au faible ensoleillement car ses teintes nacrées et ses effets réfléchissants au soleil feront fuir les poissons les plus éduqués.

  

POINTS FORTS

POINTS FAIBLES

CONCLUSION