LEURRE SUPER X-LAYER MEGABASS

Tests Mer > Leurres Mer > Leurres Souples Mer

 

 

Rappel Fishandtest : Les tests sont réalisés avec modestie, simplicité et passion. Notre volonté est de valoriser le partage d'expérience, nous n’avons en aucun cas la prétention de proposer des vérités absolues. Un test, dès lors qu’il est réalisé par un être humain, est en partie subjectif, la perception des choses étant propre à chaque individu. En revanche, nous pouvons vous certifier que la totalité des tests n’est soumise à aucun sponsor ou partenaire, nous prônons en effet la neutralité et la liberté de parole.

 

 

Testeur :

Nicolas J  - Non Sponsorisé

  


Usage du Test :

Pêche du carnassier mer / rivière

 


Données constructeur :

 7,5cm – 1,5g / 10,5cm - 6g / 15 cm - 13,5 g

  

  

Créée en 1986 par Yuki Ito, la marque de pêche japonaise Megabass est spécialisée dans la fabrication de leurres. C’est aujourd’hui l’une des marques les plus réputée à travers le monde. Cette société basée à Hamamatsu au Japon est tout particulièrement reconnu pour la qualité, la technicité et l’efficacité du matériel qu’elle fabrique. Les produits Megabass sont distribuées depuis plus de 10 ans dans l’Europe de l’ouest par le groupe Ultimate Fishing. Je vais vous présenter un de leur produit phare en mer qui existe depuis plus de 10 ans et qui, depuis quelques années fait parler de lui pour la pêche du carnassier en rivière. Il s’agit du Megabass X-Layer.

  

  

CONSTRUCTION

  

Le leurre présenté aujourd’hui est la version « Super X-Layer » mais il est décliné sous deux autres tailles : le « Tiny X-Layer » en 7,5 cm et le « Giant X-Layer » en 15 cm. Il faut savoir que le plastique de ce leurre est très souple et également flottant ce qui va donner une nage très réaliste au leurre. Le X-layer est conçu avec deux types d’attractants : le premier est olfactif car le X-layer est imprégné d’attractant à l’anis et le second est sonore car un rattle est implanté au niveau de la queue du leurre. Ces attractants permettent d’attirer le poisson d’assez loin grâce au bruit émis par les rattles et lors de l’attaque l’attractant évitera que le poisson recrache le leurre trop vite de sa bouche… En théorie tout du moins.

 

  
Une des parties les plus importantes sur ce leurre, c’est ses coloris, il est disponible en plusieurs dizaines de coloris, il y en a pour tous les goûts ! Les plus classiques vont être bien sûr le coloris Ayu, Chartreuse, Glow White, Shrimp et la liste est longue puisque de nouveaux coloris sortent tous les ans. Il ne tient bien sûr qu’à vous d’adapter le coloris en fonction du milieu pêché mais pour vous donner une idée les plus naturels sont : Ayu, Moroko ou French Wakasagi et les plus visibles sont le Signal Chartreuse, le Glow White ou encore le Pearl Chartreuse.

  

  

Le X-layer est composé de deux parties, la partie haute du leurre (imitant le dos du poisson) fait d’un coloris foncé et la partie basse (ventre du poisson) qui elle est faite d’un coloris clair voire translucide. Certains modèles, peuvent avoir des touches UV (Ultra-Violet) cela permet au leurre équipé de peinture UV de réfléchir en quelque sorte les rayons du soleil même par temps couvert et en eau profonde.   

  

  
En ce qui concerne la forme du leurre, il fait partie de la famille des Slugs (littéralement “limace”). Il a donc comme tous ses congénères une forme allongée finissant en pointe, mais celui-ci a la particularité d’avoir un corps en forme de triangle. Cette spécificité aura une influence sur la nage du leurre comme on le verra par la suite. De plus, 5 segments ressortant de biais sur les flancs du leurre permettent de créer davantage de vibration lors de la nage et de faciliter l’ajout d’attractant. Concernant la solidité du X-Layer, il reste bien évidemment un leurre souple et va donc très mal supporter les dents des poissons, je pense bien sûr en mer aux vielles, aux maquereaux et autres carnassiers. Sa fragilité est néanmoins excessive et une pochette se fera hélas vite décimer.

  

  

PERFORMANCES

  

Spécialement conçu pour la mer que ce soit du bord comme en bateau sur des fonds sableux, rocheux ou avec des algues, il s’est très bien adapté à la pêche en rivière pour pêcher le sandre. Avec le X-layer vous pouvez pêcher toute l’année, il faudra juste s’adapter à l’alimentation du poisson recherché et proposer la bonne taille avec le bon coloris.
Maintenant, comment est-il possible de pêcher avec ce leurre ?

Vous avez plusieurs animations en fonction du poisson recherché mais je vais vous expliquer les deux plus connus pour ce leurre souple :


Pêche à gratter :  pour cette technique, on doit laisser son leurre descendre au fond. On l’anime ensuite par petits coups de scion successifs pour l’animer en reprenant très souvent contact avec le fond. Ce type d’animation correspond très bien pour la pêche du sandre, mais également en mer lorsque le poisson est posé sur le fond.

Pêche à la volée :  consiste à animer son leurre de manière rapide en donnant de légers twitch (petits coups de scions rapides). Elle permet de stimuler l’agressivité et de provoquer l’attaque des poissons lors de la descente du leurre. Avec cette animation, vous pouvez également prospecter différentes couches d’eau.

  

 

Vous avez la possibilité de le monter de plusieurs manières mais voici mes deux favorites : la première “classique” consiste à le monter sur une simple tête plombée en adaptant le grammage selon la profondeur : vous pouvez par exemple décider de plomber d’un gramme de plus par mètre de fond supplémentaire mais je ne vous dis cela qu’à titre purement indicatif car de nombreux paramètres entre en jeu. La seconde consiste à faire ressortir l’hameçon par le ventre car cela vous donnera une nage plus planante avec une descente plus lente idéale quand le poisson est moins réceptif. Vous pouvez également le monter en Texan lorsque vous pêchez des milieux encombrés afin de moins vous accrocher ou encore avec un Carolina Rig (montage texan précédé d’un plomb balle et d’une bille) ou même en Weightless, c’est-à-dire sans plombée.

  

  
En ce qui me concerne, c’est un leurre que j’apprécie en fin de soirée durant les beaux jours pour prospecter les bordures en estuaire et en mer accompagné d’une canne ML et de bas de ligne assez fins allant de 20 à 26/100. Le X-Layer est vraiment efficace sur de nombreuses espèces de carnassiers que ce soit en mer ou en eau douce et c’est pourquoi je vous le conseille vivement si vous ne l’avez pas encore essayé.

  

  

RAPPORT PERFORMANCES/PRIX

  

Plus que reconnu, ce leurre souple a largement fait ses preuves en mer comme en rivière et après 10 ans d’existence, les pêcheurs de bar en parle encore comme étant l’un des leurres souples de référence pour pêcher ce poisson. Le Super X-layer de Megabass est vendu généralement aux alentours des 15 euros en pochette de 7 leurres ce qui est assez coûteux d’autant que ce leurre est d’une fragilité affligeante. Son efficacité et sa polyvalence restent néanmoins impressionnantes c’est pourquoi il faudra à nouveau choisir entre fragilité et efficacité en achetant ce leurre...

  

POINTS FORTS

POINTS FAIBLES

CONCLUSION