Leurre Storm Gomoku Dense

Tests Truite > Leurres Truite > Leurres durs

 

Rappel Fishandtest : Les tests sont réalisés avec modestie, simplicité et passion. Notre volonté est de valoriser le partage d'expérience, nous n’avons en aucun cas la prétention de proposer des vérités absolues. Un test, dès lors qu’il est réalisé par un être humain, est en partie subjectif, la perception des choses étant propre à chaque individu. En revanche, nous pouvons vous certifier que la totalité des tests n’est soumise à aucun sponsor, nous prônons en effet la neutralité et la liberté de parole.

  

  
Testeur : Fabrice - Non sponsorisé

 

Usage du test : Pêche de la truite en rivière

 

Données constructeur : 48mm - 6g – Silencieux - Coulant.

 

 

La marque Storm a plusieurs leurres pour la truite dans la gamme Gomoku. Nous allons nous intéresser dans ce test au Gomoku Dense 5cm. Le mot « dense » a ici son importance car c’est un leurre d’un poids élevé pour la catégorie des leurres à truites.

 

 

Construction

 

Indéniablement, ce leurre est beau. Il est massif sans être disproportionné. Cela ressemble vraiment, dans la forme, à un petit poisson bien nourri. Le corps est bien dessiné, les flancs sont larges. Les yeux sont gros, noirs et liserés d'orange. La peinture tient dans le temps et après plusieurs utilisations, je n’ai pas observé d’éclats de peinture. Sans être un leurre au design et à la réalisation pointue, la construction est de bonne qualité sans atteindre, tout de même, les standards des leurres hauts de gamme. Mais pour moins de 10 euros, c’est très sérieux, avec peu d'équivalent dans la concurrence.

 

 

Ce que l’on peut lui reprocher, c’est la gamme disponible des coloris. Le point commun entre ceux-ci est qu’ils brillent « de mille feux ». Les flancs sont tous brillants quand ne s’ajoute pas, en plus, un dos blanc ou fluo. Je me répète hélas, le leurre est beau trop voyant ce qui restreint déjà son usage. Les coloris mats manquent cruellement pour la pêche de la truite, si sensible à la discrétion. Pour ma part, je n’utilise que 2 coloris : le Kibinago et le Trout qui sont ceux  qui me paraissent être les moins chatoyants. A noter que la bavette, à l’image du leurre, est robuste elle aussi.

 

 

En ce qui concerne l’armement, Storm mise sur des hameçons VMC Black Nickel qui ne sont pas les plus légers du marché mais qui, au moins, sont solides et ne vous lâcheront pas face à un beau poisson. Personnellement je ne les ai pas changés. Aucun problème également avec les anneaux brisés. Mais comment ne pas parler du poids de ce leurre : 6 gr ! Dès la prise en main, vous sentez cette masse bien répartie. C’est donc tout naturellement que vous le destinerez aux courants puissants. Le lest étant là pour éviter le « décrochage » dans les courants et atteindre une profondeur intéressante.

 

 

La construction est sérieuse que ce soit au niveau de la qualité de la peinture, de l’armement et de la structure du leurre. On peut toutefois regretter une gamme de coloris trop vifs et qui aurait mérité des modèles plus réalistes et plus mats.

 

 

 

Performances

 

Tout juste la moyenne, cela peut paraître dur mais ce n’est pas infondé. Si vous êtes un adepte de la polyvalence ou si vous souhaité faire une saison entière avec le même leurre, ce ne sera pas celui-là ! Il est en effet destiné aux courants forts comme annoncé dans le petit descriptif fourni par Storm... Heureusement car le reste lui est insurmontable !

 

 

Vous voulez ramener en linéaire sur un tout petit courant voire un calme que vous avez repéré ou près d'une petite cache ? Eh bien que ce soit en pêchant en aval, ou pire en amont, vous aurez l'impression de ramener un bout de bois. Un bout de bois coulant. La bavette semble totalement inefficace ou presque, et il ne possède quasiment aucun "wobbling" (oscillement du leurre sur lui-même) ! De plus, son poids élevé fera peur à tout poisson placé près de l'impact dans l'eau et si le courant est trop violent, il devient inopérant. Il finit par décrocher ou est alors au bord de la rupture (proche donc du décrochage).

 

 

Il possède néanmoins certaines qualités très spécifiques. En effet, lorsque le courant est fort (sans être torrentiel) et qu'il y a un peu de fond, il va devenir très efficace même s’il ne descendra pas en dessous d'une cinquantaine de centimètres, sauf si le courant est faible, auquel cas il ne nagerait plus. Alors, là encore, oubliez le linéaire et « twitchez » -le ! Ses flancs brillants vont envoyer des signaux très forts et les truites actives se jetteront voracement sur lui. C'est donc tout naturellement qu'on l'utilisera peu après le début de saison, dans des eaux assez hautes, des courants marqués et prioritairement sur des truites en surdensité ou des poissons très actifs. De plus, son poids important et son anatomie permettent de le lancer très loin et d'aller là où la majorité des autres leurres à truite ne peuvent pas aller. Pouvoir pêcher là où personne ne peut pêcher, c'est un plus non négligeable !

 

 Les perches semblent aussi l'apprécier !

 

 

 

Rapport Performances/Prix

 

Même si on peut regretter son manque de diversité dans les actions de pêche, ce qu'il fait, il le fait plutôt bien. Et le tout accompagné d’une finition de bonne qualité. Le Storm Gomoku Dense est donc vendu aux alentours de 9 euros, ce qui est plutôt raisonnable. Si vous pêchez des rivières assez larges, avec un courant puissant et un peu de fond sans vouloir mettre 20€ dans un leurre alors celui-ci est fait pour vous. Ainsi, malgré une nage relativement aléatoire et un manque de coloris imitatifs je vous conseille ce poisson nageur pour les conditions évoquées ci-dessus car il peut alors se révéler terriblement efficace.

 

 

POINTS FORTS

POINTS FAIBLES

CONCLUSION