Canne Spinning Daiwa Procaster A HFSE

Nn/5 (0 avis)

Caractéristiques du produit

Voir la fiche de la marque

Descriptif

DAIWA

Moyenne de la marque

4.5 /5 88 avis
Consulter la page

Description de la marque

Vous êtes le représentant de la marque DAIWA ? Contactez-nous pour gérer et modifier votre profil, recevoir toutes les informations concernant les …

Vidéo de la marque

En attente de la vidéo de la marque
Nn/50 avis
5
0
4
0
3
0
2
0
1
0
Donner mon avis

Avis vidéos

Avis audios

Trier les avis par :

Avis écrits

Questions & réponses

Accédez au questions / réponses !

Connectez-vous à votre compte Fish and Test et bénéficiez de nombreux avantages

Notre volonté est de valoriser la liberté de parole. Nous certifions que la totalité des tests n’est soumise à aucun sponsor ou partenaire qui nous rémunère pour la réalisation de ceux-ci.

 

note de la rédaction

sous-notes

construction performances performances / prix

points forts

  • Rapport qualité/prix excellent
  • Légèreté
  • Esthétique réussie
  • Performances

points faibles

  • Anneaux et porte moulinet peu qualitatifs
  • Sensibilité moindre comparée aux gammes supérieures
Voir la conclusion

Testeur :

Julien E – Non sponsorisé

Usage du Test :

Pêche des carnassiers du bord et en embarcation

Données constructeur :

 Spinning – 2 brins – 213cm de long – d14-42g – 111cm d’encombrement – 159g – Action de pointe progressive

Je vous ai déjà présenté plusieurs cannes du milieu de gamme de la célèbre marque Daiwa.  Je me suis posé la question de savoir s’il y avait une différence majeure entre les entrées de gamme et les cannes deux à trois fois plus chères et je vais tenter d’y répondre. J’ai donc décidé de tester pour vous, une canne accessible pour tous (un budget d’environ 100 euros moulinet inclus) pour pêcher le leurre du bord ou en embarcation : la Daiwa Procaster A. Et voici mon retour :

Je vais commencer par vous présenter ses caractéristiques. Ici, pas de technologies récentes sur le blank. C’est du carbone classique avec de la résine de finition en surface (pas de gain de poids et de sensibilité) et une précision de l’épaisseur basique, pas de nano précision comme annoncé sur les cannes plus haut de gamme. Visuellement, ce carbone a été recouvert par du « Wrapping X »pour gagner en sensibilité, nervosité et du « Woven Carbon 1K » qui a pour but d’avoir une plus grande résistance mécanique et un faible poids, d’après Daiwa. Les anneaux sont en oxyde d’aluminium, là aussi on est dans de l’entrée de gamme, c’est un matériaux moins durable dans le temps car sa résistance à l’abrasion est moindre et sa glisse également (réduction des coûts oblige). 

Le porte moulinet est visuellement réussi mais nous sommes en présence d’une bague de serrage en acier et non en aluminium. Celle ci est recouverte par un traitement thermique mais s’oxydera à terme. 


Concernant le poids, Daiwa a fait une canne assez légère, en tout cas pour mon modèle d’essai de 213cm. A noter que la version 244cm fait quand même presque aussi bien qu’une prorex XR à taille équivalente à 1g prêt. Niveau design, globalement c’est réussi, les couleurs et le carbone apparent rendent la canne esthétique et l’anodisation rouge de la bague de serrage amène une touche de couleur plutôt sympa. J’ai associé cet ensemble à un très bon moulinet testé précédemment : le Daiwa Ninja 3000 mais ici dans sa version LT, qui fait l’ensemble parfait aussi bien visuellement (même touches de couleurs) que techniquement avec un poids et équilibre parfait. Il est aussi en adéquation avec le prix d’entrée de gamme de la canne et pour 120 euros environ vous avez un ensemble complet avec une tresse premier prix. Ce modèle Procaster A 702HFSE, est destiné à la traque du brochet pour lancer des leurres jusqu’à 42g, Daiwa ne présente pas les dernières technologies mais c’est une canne bien conçue pour un prix défiant toute concurrence. Voyons voir maintenant sur le terrain si elle reste efficace en terme de confort, sensibilité et puissance.

Acheter ce produit au meilleur prix chez nos partenaires

Tout d’abord, le modèle choisi est la Procaster A 14-42g à action de pointe progressive. Elle est relativement raide mais permet des lancers lointains. Cela permet de compenser la glisse moins efficace de ses anneaux et elle lance donc correctement.

 
Niveau sensation, il faut l’avouer, on est quand même loin des sensibilités des dernières cannes notamment de la prorex XR par exemple. Vous sentirez le fond ou les obstacles durs mais faiblement le leurre nager. Cela reste quand même correct et vous détecterez la majorité des attaques afin de ferrer à temps. D’autant plus, que ce modèle avec sa puissance de 14-42g est plutôt destiné à la traque du brochet et ses attaques sont relativement peu discrètes.

 
La réserve de puissance est aussi appréciable, on peut lancer au delà des 42g et des leurres de 50g seront lancés sans sentir de signe de faiblesse de la part de cette canne. Enfin, je pêche principalement en embarcation pendant de longues sessions avec. 

C’est une canne qui est relativement courte, mais qui lance relativement loin grâce à son action ce qui la rend très confortable. Cela a permis à Daiwa de proposer cette canne à seulement 159g (l’ensemble avec le Ninja 3000 LT fait moins de 400g) et donc un confort de pêche garanti, accentué notamment grâce à sa poignée EVA agréable. Vous l’aurez compris, c’est une canne légère, confortable et qui fait le job, je la pénalise juste pour ses anneaux qui ne sont pas assez qualitatifs mais qui auraient sans doute gonflé le prix de vente s’ils avaient été de qualité supérieure.

Tout d’abord, le modèle choisi est la Procaster A 14-42g à action de pointe progressive. Elle est relativement raide mais permet des lancers lointains. Cela permet de compenser la glisse moins efficace de ses anneaux et elle lance donc correctement.

 
Niveau sensation, il faut l’avouer, on est quand même loin des sensibilités des dernières cannes notamment de la prorex XR par exemple. Vous sentirez le fond ou les obstacles durs mais faiblement le leurre nager. Cela reste quand même correct et vous détecterez la majorité des attaques afin de ferrer à temps. D’autant plus, que ce modèle avec sa puissance de 14-42g est plutôt destiné à la traque du brochet et ses attaques sont relativement peu discrètes.

 
La réserve de puissance est aussi appréciable, on peut lancer au delà des 42g et des leurres de 50g seront lancés sans sentir de signe de faiblesse de la part de cette canne. Enfin, je pêche principalement en embarcation pendant de longues sessions avec. 

C’est une canne qui est relativement courte, mais qui lance relativement loin grâce à son action ce qui la rend très confortable. Cela a permis à Daiwa de proposer cette canne à seulement 159g (l’ensemble avec le Ninja 3000 LT fait moins de 400g) et donc un confort de pêche garanti, accentué notamment grâce à sa poignée EVA agréable. Vous l’aurez compris, c’est une canne légère, confortable et qui fait le job, je la pénalise juste pour ses anneaux qui ne sont pas assez qualitatifs mais qui auraient sans doute gonflé le prix de vente s’ils avaient été de qualité supérieure.

Acheter ce produit au meilleur prix chez nos partenaires

points forts

  • Rapport qualité/prix excellent
  • Légèreté
  • Esthétique réussie
  • Performances

points faibles

  • Anneaux et porte moulinet peu qualitatifs
  • Sensibilité moindre comparée aux gammes supérieures

Conclusion

Si vous êtes à la recherche d’une canne bon marché et efficace je vous la conseille les yeux fermés. Certes, elle ne possède pas les dernières technologies de Daiwa et utilise des matériaux peu nobles (porte moulinet et anneaux) mais son efficacité et son confort en feront un atout de taille du bord ou en embarcation. Elle sera aussi un excellent moyen pour les débutants de se faire la main avant de s’orienter vers du matériel plus onéreux.