Leurre créature Illex May Fly

5/5 (1 avis)

Caractéristiques du produit

Voir la fiche de la marque
Taille 5 cm / 6,5 cm
Poids 0,5 g / 1,2 g
Conditionnement 12 / 8

Descriptif

Fort de nos résultats avec la MAGIC MAY FLY nous avons élargi le concept en proposant la May Fly 2’’, plus petite. Elle reprend les atouts de la May Fly en adoptant une taille moindre pour la traque des poissons méfiants. Cette créature innovante 3 en 1 possède une silhouette globale représentant un invertébré (mouche de mai au stade larvaire) aux motifs fins et subtils. Elle pourra être utilisée sur tout type de montage léger: weightless, drop shot, split shot, micro jig, jighead, light texas… Ses appendices et sa forme travaillée rendent la Magic May Fly très mobile et très attractive. Les cibles seront toutes les espèces se nourrissant de larves aquatiques comme les perches, chevesnes, black-bass, truites, barbeaux… Cette petite créature novatrice et très astucieuse peut se décliner en plusieurs combinaisons grâce à un amincissement qui la rend sécable. D’un côté, on aura une teigne ou chenille que l’on pourra habillement monter sur une micro tête plombée en vue de peigner les courants ou gratter le fond pour chercher les poissons se nourrissant de petites proies près du substrat. De l’autre on aura un insecte flottant pouvant duper les poissons ‘gobeurs’ évoluant en surface. Un leurre indispensable, polyvalent et diablement efficace, pour les compétiteurs chevronnés comme pour les débutants!

ILLEX

Moyenne de la marque

4.8 /5 66 avis
Consulter la page

Description de la marque

Vous êtes le représentant de la marque ILLEX ? Contactez-nous pour gérer et modifier votre profil, recevoir toutes les informations concernant les …

Vidéo de la marque

En attente de la vidéo de la marque
5/51 avis
5
1
4
0
3
0
2
0
1
0
Donner mon avis

Avis vidéos

Avis audios

Trier les avis par :

Avis écrits

5/5

« En été, ne pas s’en priver ! »

Une petite imitation Illex qui n’a plus à faire ses preuves, elle marche très bien sur les perches et chevesnes en rivières quand les eaux sont basses. Elle se monte en weightless, en drop shot ou avec une petite TP, ca prendra du poisson !

signaler

Voulez-vous signaler ce contenu ?

Questions & réponses

Accédez au questions / réponses !

Connectez-vous à votre compte Fish and Test et bénéficiez de nombreux avantages

Notre volonté est de valoriser la liberté de parole. Nous certifions que la totalité des tests n’est soumise à aucun sponsor ou partenaire qui nous rémunère pour la réalisation de ceux-ci.

 

note de la rédaction

sous-notes

construction performances performances / prix

points forts

  • Sécable
  • Coloris Glow (fluorescent)
  • Efficace
  • Résistance aux prises

points faibles

  • Fragile face à l'armement
  • Manque de certains coloris
  • Flottabilité aléatoire
Voir la conclusion

Testeur :

Thibault R – Non sponsorisé

Usage du Test :

Pêche de la truite, de la perche et du chevesne en petite et moyenne rivière, pêche de la perche en Streetfishing en Seine.

Données constructeur :  

6,6cm (6,4cm avec appendices en réalité) – 1,2g – Flottant (Aléatoire en réalité) – Silencieux

L’Illex May Fly est un en petit leurre souple conceptualisé en 2017 et mis sur le marché fin 2018. Gael Even a notamment participé à sa création y voyant « un très bon leurre à truite […] ainsi qu’un bon petit leurre d’été pour traquer les perches, chevesnes rotengles et autres black-bass”. Sa catégorisation s’avère néanmoins difficile en raison d’une ressemblance à un insecte plat et souple ainsi qu’à une créature destinée aux pêches en finesse. Je l’ai personnellement utilisé depuis sa sortie sur la truite sauvage et le chevesne en petite rivière mais aussi sur la perche en Streetfishing et en moyenne rivière, alors place au test !

L’Illex May Fly mesure 64mm de long antennes et queue comprises. Il est totalement souple et ressemble grossièrement à un coléoptère pourvu d’une queue (une créature ?) et d’appendices vibratoires très fins et fragiles atteignant quasiment 1cm de long pour certains. Ils sont composés de 3 paires de pattes réparties sur chaque flancs du « corps » ainsi que de deux antennes en tête et trois en queue. La May Fly bénéficie d’une construction solide et bien réfléchie.

Le leurre est composé de deux parties soudées entre elles : une queue plate sur le dessous et arrondie sur le dos longue de 23mm ainsi qu’un thorax long de 4,1mm. Ce dernier possède des imitations d’ailes sur le dos et une petite tête protubérante large de 8mm pourvue de minuscules yeux en relief mais la totalité du reste du corps est annelé. Le thorax est bombé sur chaque face et la queue est légèrement incurvée en dessous mais arrondie au dessus. Il est annoncé comme flottant mais c’est en réalité parfaitement aléatoire, nous y reviendrons dans la partie Performances.

Au niveau des coloris le leurre souple d’Illex est proposé en une petite dizaine de coloris assez divers mais manquant de blanc, d’orange et de rouge. Notons tout de même la présence d’un coloris légèrement fluorescent, le « Glow ». Un paramètre très intéressant pour pêcher de nuit… En mer bien entendu, là où la législation le permet mes chers confrères. Il suffit de l’exposer quelques secondes à la lumière d’une lampe torche (une lampe frontale est une bonne alternative pour avoir les mains libres) pour qu’il brille doucement. C’est redoutable sur de très nombreux carnassiers. Cependant je suis le seul dans mon entourage à avoir pu constater ça et n’ayant acheté qu’une seule pochette je me suis demandé si ce n’était pas un défaut de fabrication.

La grande innovation est de pouvoir couper le leurre en deux pour obtenir d’un côté une imitation s’apparentant à une nymphe et d’un autre une larve plus trapue. Le plastique du  leurre est très résistant faces aux prises mais très peu à l’armement répétitif : je préfère armer chacun des 8 insectes vendus sous blister d’un grammage différent pour palier toutes les situations car si on le repique trop souvent le May Fly se déchire facilement et l’eau s’infiltre fatalement le faisant couler.

Acheter ce produit au meilleur prix chez nos partenaires

L’Illex May Fly est annoncé comme flottant mais après avoir essayé de le piquer par la tête avec un hameçon wacky n°8 fin de fer très léger et avec lequel je pique sans problème mes Woodlouse (voir le test ici), il s’est avéré que tout dépendait de la douceur du lancer et de la maîtrise du contact avec l’eau. Dans plus de la moitié des cas il passait doucement sous la surface en coulant lentement. La distance de lancer est assez moyenne bien que tout dépende du montage employé. Je préfère personnellement le piquer par la tête mais il est aussi possible de le faire par la queue.

Au niveau des montages et des animations il est possible de :

– Le monter en drop-shot léger (7g grand maximum) pour la perche en Streetfishing où il s’est révélé très efficace en l’animant de micro-twitchs entrecoupés de pauses (de petits coups de scions répétés).

– L’armer d’un minuscule hameçon wacky en le laissant dériver les courants des rivières quitte à plomber légèrement la ligne comme au toc.

– L’utiliser à l’aide d’une tête plombée classique très légère (0.5-3g maximum) en dent de scie ou en grattant le fond très lentement.

– Le transformer en trailer de micro rubber jig pour aller chercher les poissons dans les obstacles, il s’est aussi montré efficace sur les truites dans cette configuration.

La May Fly supporte néanmoins très moyennement un montage texan, son thorax étant trop court. Lorsque ses deux parties sont rattachées la queue bat en permanence au moindre twitch mais il est aussi possible de les séparer pour obtenir deux leurres plus courts. Je n’ai trouvé que peu d’intérêt d’avoir un thorax seul mais la queue montée sur une une micro tête plombée en 0,5g voir moins, colorée en orange ou en blanc est une petite merveille sur la truite sauvage : c’est ainsi que j’ai pris une grosse truite de 63cm (bien maigre hélas) en début de saison 2019. Le leurre souple a aussi séduit beaucoup de chevesnes en pêche à vue durant l’été dans les rivières de seconde catégorie.

L’Illex May Fly est à mon avis un excellent leurre destiné aux pêches en finesse ne possédant que peu de défauts représentés simplement par sa fragilité face à l’armement et le manque de certains coloris en 2019. Il est possible de l’utiliser avec nombreux montages mais sa flottabilité annoncée est assez aléatoire, il vaut mieux le laisser dériver dans les courants. J’ai bien entendu privilégié une canne UL 0.5-5g à l’action raide et un moulinet taille 2000 garni de nylon en 14/100. Je tiens à préciser qu’il ne sélectionne pas du tout les tailles des prises et qu’il peut aussi bien séduire d’innocentes perchettes de 10cm que de beaux spécimens.

Acheter ce produit au meilleur prix chez nos partenaires

points forts

  • Sécable
  • Coloris Glow (fluorescent)
  • Efficace
  • Résistance aux prises

points faibles

  • Fragile face à l'armement
  • Manque de certains coloris
  • Flottabilité aléatoire

Conclusion

Le May Fly est à mi-chemin entre la créature et l’insecte. Il se destine aux pêches en finesse, en drop-shot ou même sur une simple tête plombée. Il est très résistant face aux prises mais un changement d’armement fréquent le déchire facilement. La grande innovation est de pouvoir le couper en deux permettant ainsi d’obtenir une nymphe très efficace sur la truite avec la queue tandis que l’ensemble complet reste en mouvement constant émettant des vibrations différentes auxquelles les poissons éduqués sont habitués. Il faut également préciser que la flottabilité annoncée par Illex est parfaitement aléatoire et qu’elle a tendance à couler lentement plutôt qu’à flotter véritablement en weightless (sans plombée).