Moulinet Spinning Shimano Stella FK

Nn/5 (0 avis)

Caractéristiques du produit

Voir la fiche de la marque
Capacité 170m-18/100
Ratio 5.1/1
Récupération par tour de manivelle 64 cm
Roulements 12+1
Frein 3 kg
Poids 170 g

Descriptif

Stella est le moulinet spinning ultime de SHIMANO- évolué. Doté d’une quantité remarquable de nouvelles technologies, le Stella atteint de nouveaux sommets d’excellence et offre des performances inégalées aux pêcheurs qui veulent le meilleur.
Si vous êtes le type de pêcheur qui veut le meilleur, sans compromis, la dernière version de la Stella est faite pour vous. Forte de son statut d’icône, Le Stella a fait l’objet d’une refonte évolutive avec une nouvelle gamme de technologies. Ces développements sont un travail d’ingénierie de pointe et touchent pratiquement chaque partie du moulinet, y compris l’engrenage, la gestion de la ligne et le frein. Il s’agit de développements qui rendront votre pêche plus efficace, plus performante et finalement plus agréable. SHIMANO l’appelle « Infinity Evolution »… mais pour les pêcheurs du monde entier, il sera simplement connu sous le nom de Stella.   
La pêche avec le Stella est une expérience inoubliable, renforcée par l’introduction de trois nouvelles technologies « Infinity ». InfinityXross offre une construction de matériel plus durable que le matériel Hagane, qui a fait ses preuves. Cela offre une plus grande durabilité, notamment en cas d’utilisation extrême, ce qui augmente la durée de vie du moulinet. InfinityLoop est une oscillation ultra lente de la bobine, avec une meilleure pose de la ligne. Cela réduit considérablement la friction de la ligne lors du lancer, ce qui améliore les performances du lancer. InfinityDrive produit une rotation puissante mais légère, notamment sous de lourdes charges. Dans des situations extrêmes, vous pouvez toujours maintenir une pression de démarrage constante et régulière.
Pour une gestion parfaite de la ligne, une toute nouvelle fonction appelée « Anti-Twist Fin » a été développée pour contrôler la tension sur la ligne qui passe par le galet de pick-up sur la bobine. Et si tout cela ne suffit pas, il y a un nouveau système de frein appelé Duracross qui offre une douceur de frein améliorée, une durabilité et une puissance de ferrage. Le Stella est disponible en 12 modèles pour couvrir tous les usages et toutes les préférences des pêcheurs, et il est également adapté à l’eau salée
Stella – le summum de l’ingénierie, pour les pêcheurs qui veulent le meilleur.

• Le moulinet le plus avancé de SHIMANO avec une nouvelle technologie exclusive
• InfinityXross, Hagane Gear, X-Ship, et Micromodule II Gear
• Oscillation ultra lente de la ligne InfinityLoop avec InfinityDrive
• Ailette anti-torsion pour une gestion sans problème de la ligne
• Frein Duracross pour des performances fluides, durables et sans faille
• Hagane magnésium GFree Body

SHIMANO

Moyenne de la marque

4.3 /5 55 avis
Consulter la page

Description de la marque

Vous êtes le représentant de la marque SHIMANO ? Contactez-nous pour gérer et modifier votre profil, recevoir toutes les informations concernant les …

Vidéo de la marque

En attente de la vidéo de la marque
Nn/50 avis
5
0
4
0
3
0
2
0
1
0
Donner mon avis

Avis vidéos

Avis audios

Trier les avis par :

Avis écrits

Questions & réponses

Accédez au questions / réponses !

Connectez-vous à votre compte Fish and Test et bénéficiez de nombreux avantages

Notre volonté est de valoriser la liberté de parole. Nous certifions que la totalité des tests n’est soumise à aucun sponsor ou partenaire qui nous rémunère pour la réalisation de ceux-ci.

 

note de la rédaction

sous-notes

construction performances performances / prix

points forts

  • Douceur et fluidité du mécanisme
  • légèreté
  • Solidité/Durabilité
  • Confort avec les lignes fines
  • Frein surpuissant

points faibles

  • Croisement des spires en cas d’accrochages ou de fortes tensions
  • Absence du débrayage de l’anti-retour
Voir la conclusion

Fort d’une réputation solide sur le marché mondial, le fabricant de moulinets Shimano est pour beaucoup synonyme de qualité et de haut de gamme. Pour tenter d’asseoir cette position, la marque a décidé de décliner une version eau douce de son célèbre Stella SW dont la réputation de solidité et de durabilité n’est plus à démontrer. J’ai choisi de tester le plus petit modèle de la gamme et c’est donc avec le Stella FK de taille 1000 que j’ai tenté les truites, perches et chevesnes en première catégorie. Voici donc le test de ce petit moulinet destiné aux carnassiers d’eau douce.

Données vérifiées du moulinet :

Récupération57 cm / tour de manivelle
Diamètre des lèvres de la bobine40 mm 
Diamètre intérieur de la bobine 28,5 mm
Hauteur de la bobine14,5 mm
Rayon entre l’axe et le galet33 mm
Diamètre de l’axe4 mm
Distance entre le pied et l’axe73 mm
longueur de la poignée40 mm
Poids166 g

Matériaux bâti/rotor/bobine :

L’ensemble des bâti, rotor et bobine sont composés d’un alliage appelé Hagane, propre à Shimano.  Cet alliage est composé d’aluminium et de magnésium pour assurer un maximum de légèreté et de résistance. Cela assure à ce moulinet un confort d’utilisation et une durabilité exceptionnelle. Difficile de trouver mieux sur le marché.

Roulements/fluidité :

Le Shimano Stella 1000 FK est équipé de 12 roulements à billes SA-RB plus un roulement anti-retour à aiguille. Ils sont protégés contre l’intrusion de poussières ainsi que contre la corrosion. Cela donne à ce moulinet une fluidité très appréciable, ainsi qu’une durabilité exceptionnelle. Cette fluidité est également due à la conception des engrenages et à l’oscillation très lente de la bobine. Malheureusement, cette oscillation très lente favorise le passage du fil entre les spires presque jointives lors de fortes tensions en cas d’utilisation de tresses fines. Cela se traduit par un blocage du fil, plus ou moins marqué, lors du lancer suivant, en fonction du serrage du fil dans la bobine. Je crains également que cela nuise au déroulement du frein lors d’un combat un peu musclé, avec un risque de casse sur un rush bien que cela ne me soit pas arrivé.

Molette de frein :

La molette de frein du Stella 1000 FK est relativement petite et présente un renforcement proéminent au niveau de l’axe, certainement pour un meilleur maintien de ce dernier. La manipulation peut-être alors un peu délicate avec de “gros doigts”. Le frein devient effectif à partir de 7 tours de molette puis le frein est complètement serré au bout de 11 tours. Ainsi, en 4 tours de molette, nous passons du frein minimum au frein maximum, ce qui est assez rapide et donc accessible durant un combat. 

Manivelle/Poignée :

Le knob est doux et de forme ergonomique, il est monté sur un roulement très fluide ce qui contribue à la douceur de l’ensemble. Ensuite, la manivelle est en aluminium et elle se visse grâce à un pas de vis inversé. Le tout est confortable et permet une bonne prise en main durant la récupération.

Galet/Pick-up :

En ce qui concerne le pick-up du Moulinet Spinning Shimano Stella FK, on remarque qu’il est le prolongement de la lèvre intérieure du galet. Cela permet une glisse optimale du fil vers le galet au début de la récupération. De plus, une pièce, appelée “Anti-Twist Fin », vient dérouler les boucles potentiellement formées par le fil lors d’un manque de tension durant l’enroulement. Il est monté avec un modèle très proche du galet pour maintenir les tresses fines lors de la récupération et un modèle plus large est fourni pour les lignes plus épaisses. J’avoue avoir apprécié ce petit plus, qui permet un enroulement très régulier lors d’usage de leurres très légers même avec une ligne détendue. Cela augmente réellement le confort dans le cas de l’usage de tresse de 0,08 à 0,06 mm de diamètre. Comme sur de plus en plus de moulinets, le débrayage de l’anti-retour est absent. Je me demande donc ce qu’il se passerait si une fine tresse venait se coincer dans les mécanismes et venait bloquer le moulinet… Bien que cela ne me soit pas arrivé, je crains que l’opération de démêlage ne soit rendue délicate. Enfin, le mécanisme de retour du pick-up est très doux, ce qui est agréable et rassure quant à la durée de vie du ressort.

Design/Esthétique :

Le Shimano Stella FK 1000 est un moulinet qui brille de mille feux. Son aspect métallisé, alternant l’argenté et le gris-bleu métallisé, évoque un look assez futuriste, mais pose la question de la discrétion. En effet, ce moulinet risque de renvoyer des éclats brillants de tous les côtés lors de la récupération du fil les jours ensoleillés. Passé ce point, le look sobre et classe évoque la qualité et le modernisme. Le bâti et le rotor sont vierges de toute écriture hormis sous le pied. La bobine, quant à elle, arbore fièrement Stella 1000 et plus discrètement sa capacité de fil.

Acheter ce produit au meilleur prix chez nos partenaires

Test de régularité du frein :

Découvrez le test, réalisé dans notre laboratoire du Moulinet Spinning Shimano Stella 1000 FK

Le protocole FISH AND TEST consiste à analyser 2 données :

  • La régularité du frein et sa puissance maximale
  • La puissance maximale du frein

La régularité du frein permet de connaître la linéarité de celui-ci lors d’un combat avec un poisson. Un frein fluide limitera les risques décroches et de casses. Un frein saccadé entraînera des complications lors des combats.

Nous avons établi 2 protocoles de test concernant la régularité du frein, dépendant de la taille de celui-ci : 

Pour les moulinets de tailles inférieures ou égales à 3000

TestsRéglage du frein
Test 1250 g / 0,55 lb
Test 2500 g / 1 lb
Test 3750 g / 1,6 lb
Test 41 kg / 2,2 lb

Pour les moulinets des tailles supérieures à 3000

TestsRéglage du frein
Test 1500 g / 1,1 lb
Test 21 kg / 2,2 lb
Test 31,5 kg / 3,3 lb
Test 42 kg / 4,4 lb

Puis nous établissons la mesure sur un déplacement de 20 cm et regardons la différence constatée entre le réglage du frein, ses valeurs maximales et minimales. Nous notons par la suite l’écart mesuré.

Par exemple : Réglage du frein sur 500 g. Notre courbe indique un pic maximum à 575 g et un pic minimum à 425 g. L’écart constaté est de 150 g.

Passons maintenant à la phase de tests du Shimano Stella 1000 FK, sa taille étant inférieure à 3000, nous avons procédé au premier test :

TestsRéglage du freinÉcart constaté
Test 1250 g / 0,55 lb0,6 lb / 27 g
Test 2500 g / 1 lb0,6 lb / 27 g
Test 3750 g / 1,6 lb0,6 lb / 27 g
Test 41 kg / 2,2 lb0,19 lb / 86 g
Moyenne0,09 lb / 42 g

Nous avons donc constaté une très bonne régularité sur les trois premiers tests. Toutefois, lors du quatrième test, à 1 kg / 2,2 lb de résistance, nous avons observé un écart plus grand. L’écart moyen mesuré reste cependant plus qu’acceptable, avec seulement 42 g. Il s’agit donc d’un moulinet dont le frein est très doux et très régulier, ce qui est plutôt intéressant en particulier dans cette taille afin de gérer les combats en finesse, sur des lignes relativement fines. 

Test de la puissance maximum du frein :

Passons maintenant à la puissance maximum du frein. Notre dynamomètre est réglé sur une puissance légèrement supérieure à la puissance de frein indiquée dans les caractéristiques fournies par Shimano. Dans le cas du Stella 1000 FK, sa puissance maximale annoncée est de 3 kg.

Notre protocole s’arrête lorsque : 

  • Un des éléments de construction du moulinet (rotor ou galet) vient au contact de la bobine (déformation)
  • le frein est serré à son maximum et la bobine continue de tourner
  • la régularité du frein devient totalement chaotique
  • Rupture d’une pièce (pied de moulinet qui casse…)

Regardons maintenant le résultat de notre test

TestsPuissance du frein  annoncéePuissance du frein constatée
Test 3 kg4,5 kg

Nous constatons une puissance maximum de 4,5 kg soit un écart de 49 % supérieur aux données annoncées par Shimano. Un frein impressionnant pour cette taille de moulinet qui permet de se confronter à des poissons de belle taille tout en gardant la possibilité de brider un minimum le poisson. Un tel écart est même surprenant, puisque le frein est souvent utilisé comme argument de vente et Shimano se prive d’un atout possible concernant le frein du Stella 1000 FK : petit mais costaud.

Explication du test terrain :

Pour juger des performances du Moulinet Spinning Shimano Stella 1000 FK, je l’ai garni de tresse Power Pro en 0,08 mm, puis je l’ai monté sur deux cannes différentes : La Zodias 80 ML et la Trout Native 66 UL, toutes deux signées Shimano également. Je l’ai ainsi utilisée à la recherche de la truite, perche, chevesne et black-bass sur des leurres de 0,5 à 12 gr de toutes sortes. Il m’a accompagné lors de sorties en rivières, en canal et en plan d’eau.

Confort/Efficacité :

La première chose qui m’a marqué lors de l’utilisation de ce moulinet fut sa fluidité et la douceur de son mécanisme. En effet, le système Infinity loop diminue de manière significative l’effort nécessaire à la mise en rotation du moulinet. Malheureusement, comme je l’ai signalé, cet enroulement à oscillation très lente engendre le risque de voir le fil glisser entre les spires de la bobine lors d’une forte tension. Bien que cela ne soit pas fréquent, cela peut poser de gros problèmes lors du lancer suivant ou bien lors d’un combat. Toutefois, j’ai pu apprécier la régularité du frein durant les combats, ainsi que sa progressivité, qui permet de travailler avec des lignes très fines. Enfin, l’intérêt premier du système Infinity loop s’est avéré très efficace lors des lancers de petits leurres. J’ai ainsi pu atteindre des distances tout à fait appréciables, malgré de très faibles grammages grâce à cet enroulement particulier.

Condition d’utilisation :

Le Moulinet Spinning Shimano Stella 1000 FK est un petit moulinet capable de faire face aux conditions les plus dures. Il sera parfait pour se confronter aux pêches exotiques en eau douce ou bien pour satisfaire les pêcheurs les plus exigeants. En effet, il bénéficie des meilleures technologies et des meilleurs matériaux que j’ai pu observer sur le marché. Sa taille 1000 s’adresse aux carnassiers petits et moyens et aux pêches à l’aide de petits leurres, inférieurs à 20 g. Il convient de lui associer une ligne relativement fine pour tirer au maximum parti de ses qualités (0,06 mm en tresse ou bien 0,16 mm en monofilament). Attention également à choisir le bon modèle d’“Anti-Twist Fin” fourni pour ne pas venir frotter ce dernier lors de la récupération et abîmer sa ligne. Le premier conviendra pour les lignes de moins de 0,12 mm tandis que le second pourra accepter des lignes jusqu’à 0,25 mm. Enfin, si ce moulinet est prévu pour une utilisation en eau douce, il est possible de pratiquer occasionnellement des pêches en eau salée, à condition bien entendu d’effectuer un rinçage soigneux à la fin de chaque session. 

Nous pouvons maintenant regarder le prix du moulinet Shimano Stella 1000 FK pour le comparer à ces performances sur le terrain. Pour un prix moyen constaté de 687 € en juin 2023, ce petit moulinet représente le très haut de gamme des moulinets eau douce. Nous pouvons en effet apprécier des performances hors norme pour un moulinet de cette taille et un confort d’utilisation difficile à égaler. Pour autant, la perfection n’est pas de ce monde et bien que l’enroulement spécifique puisse gagner en distance de lancer de manière sensible, le croisement des spires en cas de forte tension peut inquiéter et est désagréable lorsqu’au lancer suivant, le leurre se trouve arrêté en pleine course. Un prix assez juste donc pour le produit proposé et ses performances et qui cible des pêcheurs, dont la technique saura tirer parti des qualités de ce moulinet et pourra justifier son usage par la rudesse des conditions rencontrées.

Acheter ce produit au meilleur prix chez nos partenaires

points forts

  • Douceur et fluidité du mécanisme
  • légèreté
  • Solidité/Durabilité
  • Confort avec les lignes fines
  • Frein surpuissant

points faibles

  • Croisement des spires en cas d’accrochages ou de fortes tensions
  • Absence du débrayage de l’anti-retour

Conclusion

Le Moulinet Spinning Shimano Stella 1000 FK est un moulinet de très bonne conception destiné à l’élite des pêcheurs aux leurres. Conçu pour affronter les pires situations en eau douce, il est également capable de faire face à un usage occasionnel en eau salée. La douceur de son mécanisme et l’ajout de l’”anti-twist fin” permettent l’usage de lignes très fines. Un petit moulinet donc, conçu pour les pêches fines et fortes, capable de lancer de tout petits leurres et de faire face à de gros poissons. Enfin, la durabilité des matériaux choisis et la fabrication permettent de justifier un prix élevé. Pour terminer, le gain de distance de l’enroulement “Infinity loop” contre-balance le petit inconvénient de croisement de spires lors de forte tension.