Sac besace Rapala Urban Messenger Bag

Nn/5 (0 avis)

Caractéristiques du produit

Voir la fiche de la marque
Type Sac à bandoulière
Contenance 20L
Dimensions 36 x 29 x 18 cm

Descriptif

Sac « Messenger » 20 litres à porter à l’épaule. Compartiment principal permettant de recevoir 2 boîtes de rangement de type 3700 (non incluses). Poche intérieure rembourrée pouvant contenir un ordinateur de 14’’ ou une boîte de rangement de type 3600 (non inclus). Poches pour pinces faciles d’accès.Poche rigide moulée en EVA pour lunettes de soleil. Nombreuses accroches pour outillage et autres accessoires. Porte-canne de chaque côté. Dos parfaitement ventilé grâce à sa mousse en « Mesh 3D ». La sangle de ceinture est ajustable et amovible. Bretelle rembourrée et ajustable.

RAPALA

Moyenne de la marque

4.8 /5 45 avis
Consulter la page

Description de la marque

Vous êtes le représentant de la marque RAPALA ? Contactez-nous pour gérer et modifier votre profil, recevoir toutes les informations concernant les …

Vidéo de la marque

En attente de la vidéo de la marque
Nn/50 avis
5
0
4
0
3
0
2
0
1
0
Donner mon avis

Avis vidéos

Avis audios

Trier les avis par :

Avis écrits

Questions & réponses

Accédez au questions / réponses !

Connectez-vous à votre compte Fish and Test et bénéficiez de nombreux avantages

Notre volonté est de valoriser la liberté de parole. Nous certifions que la totalité des tests n’est soumise à aucun sponsor ou partenaire qui nous rémunère pour la réalisation de ceux-ci.

 

note de la rédaction

sous-notes

construction performances performances / prix

points forts

  • Solidité
  • Répartition des poches adaptée
  • Volume intéressant
  • Disponibilité en action de pêche

points faibles

  • Sac non étanche
  • Transport à une épaule peut devenir douloureux à la longue
Voir la conclusion

Transporter son matériel au bord de l’eau peut s’avérer parfois compliqué. En effet, pouvoir charger boîtes de leurres, sachets de souples et autre petit matériel est un vrai casse-tête. Pour cela, une pléthore de solutions est proposée par les marques spécialisées dans la pêche. Je me suis penché sur la besace Urban Messenger Bag de chez Rapala. Un sac à bandoulière présentant de multiples poches et autres options de rangement. Voyons ensemble le compte rendu de ce test.

Données vérifiées :

Encombrement46 x 29 x 24 cm
Poche principale40 x 27 x 19 cm
Volume20,5 L
Poche avant26 x 18 x 10 cm
Poches latérales24 x 10  x 6 cm
Poids1,2 kg



Matériaux :

Le sac bandoulière Urban Messenger Bag est conçu en polyester. Une coque rigide est présente au niveau de la poche à lunettes supérieure et l’on observe deux renforts de mousse sur la face intérieure du sac afin de rester confortable durant les transports. Les textiles utilisés sont plutôt résistants ainsi que les coutures qui tiennent durablement face à l’usure. Enfin, le tissu n’est pas étanche et si une petite averse ne suffit pas à traverser, une pluie soutenue laissera entrer l’eau à l’intérieur du sac.

Rangement :

En ce qui concerne les rangements du Sac Rapala Urban Messenger Bag, il est difficile d’en faire rapidement le tour tant ce sac est divisé en compartiments différents. Pour commencer, l’emplacement principal est lui-même divisé par deux poches plates, fermables par un scratch. Il est possible d’y glisser des pochettes de leurres et autres matériel fin et plat de manière accessible. Le volume disponible de 20 litres de cette poche permet de glisser deux  grosses boîtes ou bien plusieurs petites. Ensuite, on constate au niveau de la fermeture une poche en filet fermée par une fermeture éclair permettant également de glisser quelques petites pochettes de leurre souple, un permis de pêche ou autre. De l’autre côté, sur la partie supérieure du sac, on trouve la boîte à lunettes rigide fermée par une fermeture éclair et séparée par un petit filet. En basculant sur l’avant du sac, on trouve une petite poche assez longue présentant à l’intérieur deux petites poches idéales pour ranger des pochettes d’hameçons, d’agrafes ou autre petit matériel. De chaque côté du sac, deux poches hautes présentent un filet sur le devant et un emplacement porte-canne juste derrière les séparant de la poche principale. Ces rangements s’accompagnent de multiples petits aménagements extérieurs permettant d’agencer au mieux son matériel, deux portes-pince sont présents de chaque côté de la poche avant, surmontés de deux œillets pour y fixer un mousqueton ou un bouton service. Sur le devant, trois attaches de type porte-cartouche sont accessibles. La protection d’épaule de la bandoulière présente quant à elle deux élastiques serrables.

Acheter ce produit au meilleur prix chez nos partenaires

Description du test : 

J’ai utilisé le sac bandoulière Rapala Urban Messenger bag durant 3 saisons complètes pour quasiment toutes mes sorties du bord. Cela concerne des sorties en street fishing, mais également à la truite dans des endroits sauvages et escarpés et même en bord de mer. Je l’ai donc chargé avec de petites boîtes pour les leurres à truites, mais également à l’occasion avec des boîtes à big bait pour le brochet.

Facilité de transport :

Si le sac Rapala Urban Messenger Bag dispose d’un volume suffisant pour les pêches habituelles du bord, j’ai particulièrement apprécié les emplacements porte-canne qui m’ont permis de pêcher avec deux combos lors de mes pêches du bord. En effet, ces deux emplacements permettent de glisser une canne à condition qu’elle ne soit ni trop lourde ni trop longue. Il serait optimiste de transporter deux cannes en même temps à cause de l’encombrement et du poids, mais il est également envisageable de glisser le manche de l’épuisette afin de maintenir le filet à hauteur, afin de limiter les accrochages.  La sangle d’épaule est protégé par un renfort qui est confortable en lui-même, mais présente deux boules plastiques pour le serrage des élastiques, qui se glissent régulièrement entre l’épaule et la sangle et sont donc régulièrement gênantes. La sangle est fixée de chaque côté par deux mousquetons relativement solides qui inspirent donc confiance. Ils permettent de passer facilement le mousqueton d’un aimant à épuisette par exemple. Cette sangle d’épaule est accompagnée par une deuxième sangle abdominale qui se ferme avec des boucles clips plastiques et se règle facilement afin de soulager la charge supportée par l’épaule. Malgré cela, à la longue, la position en diagonale de la sangle principale peut venir provoquer des douleurs dorsales en cas de surcharge ou de longue durée de transport. Pour finir, une poignée sur le haut du sac permet de déplacer facilement ce dernier pour les petits déplacements et facilite les manipulations.

Fonctionnalité : 

La répartition des différentes poches permet une organisation quasi scientifique de son matériel. Le volume de la poche principale permet de caser quelques grosses boîtes ou de nombreuses petites, tandis que les deux emplacements intérieurs sont intéressants pour empêcher les pochettes de glisser sous les boîtes. La poche avant permet de glisser des boîtes de petit matériel ainsi que des pochettes d’hameçon ou  d’agrafes à l’intérieur des deux petites poches. Les poches latérales, quant à elles, sont utiles pour placer quelques bobines de fil, des pinces ou autres outillages. Si au départ j’ai été dubitatif quant à la boîte à lunettes intégrée, je me suis rapidement rendu compte de son utilité lorsque la luminosité baissait et par la suite lorsque je me suis retrouvé avec deux paires de polarisantes de teintes différentes. J’imagine également l’intérêt pour  les pêcheurs qui ont besoin de lunettes de vue pour réaliser leurs nœuds ou leurs montages. C’est également la seule poche qui sera à peu près à l’abri de la pluie et peut donc sauver un téléphone ou vos papiers. Les deux emplacements pour les pinces se sont avérés utiles, mais n’ayant pas assuré suffisamment la sécurité du matériel, j’ai perdu une pince dans les broussailles.  D’où l’utilité du ressort ou du bouton service.

Nous pouvons maintenant mettre les performances du sac Rapala Urban Messenger Bag en face de son prix. Pour un prix de vente conseillé au public de 83 €, ce sac se place parmi le haut de gamme de sa catégorie. Il présente une solution complète pour le transport du matériel et permet une accessibilité intéressante des affaires transportées. Les matériaux et la conception sont de qualité et donnent un sac durable dans le temps. Si le transport à une épaule peut devenir douloureux à la longue, la sangle abdominale limite cette gêne à condition de ne pas se surcharger. Cette besace s’adresse donc aux pêcheurs du bord exigeant un sac parfaitement adapté aux pêches itinérantes. 

Acheter ce produit au meilleur prix chez nos partenaires

points forts

  • Solidité
  • Répartition des poches adaptée
  • Volume intéressant
  • Disponibilité en action de pêche

points faibles

  • Sac non étanche
  • Transport à une épaule peut devenir douloureux à la longue

Conclusion

Le sac Urban Messenger Bag de Rapala est une bagagerie particulièrement adaptée aux pêcheurs à pied. Les poches sont bien réparties et divisées. La présence de portes-cannes accompagnée de la fixation abdominale est particulièrement intéressante pour les pêcheurs souhaitant embarquer plusieurs cannes. Après plus de 3  saisons de bons et loyaux services,  l’usure constatée et raisonnable, ce qui est rassurant quant à la durée de vie de ce sac. Enfin, sa conception de est ergonomique et permet une  très bonne accessibilité du matériel en action de pêche. C’est donc un sac qui s’adresse aux street fishers et aux pêcheurs itinérants à la recherche d’un sac alliant confort et fonctionnalité.