Leurre Coulant Sakura Phoxy Spybait

5/5 (1 avis)

Caractéristiques du produit

Voir la fiche de la marque
Taille 35 mm
Poids 4,4 g
Flotabilité Coulant
Profondeur de Nage 1 m

Descriptif

Le Phoxy Spybait est un minnow compact équipé d’une hélice métallique à l’avant. Il combine les caractéristiques d’un devon et d’un minnow, offrant ainsi des signaux vibratoires uniques qui le distinguent des leurres plus conventionnels.

Grâce à sa densité élevée, le Phoxy Spybait vous permet de pêcher efficacement dans des courants forts et dans les zones de remous, grâce à un centre de gravité abaissé. Ce petit leurre est très efficace pour la pêche à la truite, mais il fonctionne également bien pour cibler les perches, les chevesnes et l’aspe.

Pour animer le Phoxy Spybait, une récupération linéaire plus ou moins constante est généralement recommandée. Cependant, il peut aussi être légèrement animé avec de petits coups de scion pour faire briller ses flancs et les pales de l’hélice, ce qui peut déclencher des attaques agressives de poissons plus actifs.

SAKURA

Moyenne de la marque

4.7 /5 65 avis
Consulter la page

Description de la marque

Vous êtes le représentant de la marque SAKURA ? Contactez-nous pour gérer et modifier votre profil, recevoir toutes les informations …

Vidéo de la marque

5/51 avis
5
1
4
0
3
0
2
0
1
0
Donner mon avis

Avis vidéos

Avis audios

Trier les avis par :

Avis écrits

5/5

« Ce leurre doit être dans vos boites »

Même si sa forme le rend peu attractif, c’est le leurre qui a pu me sauver plusieurs session en petite et moyennes rivières. Avec son hélice, il émet des vibration que les truites connaissent peu. Et parfois, en rivière, les truites ne mordent même plus sur des cuillers, et c’est grâce à ce leurre que j’ai pu avoir de nouvelles attaques lorsqu’elles étaient sur off. il n’est pas fait pour les zones de courant mais parfait pour contre courants, plats, zones à faible courant et les fins de courant.
à tester !

signaler

Voulez-vous signaler ce contenu ?

Questions & réponses

Accédez au questions / réponses !

Connectez-vous à votre compte Fish and Test et bénéficiez de nombreux avantages

Notre volonté est de valoriser la liberté de parole. Nous certifions que la totalité des tests n’est soumise à aucun sponsor ou partenaire qui nous rémunère pour la réalisation de ceux-ci.

 

note de la rédaction

sous-notes

Construction Performances Rapport Performances/Prix

points forts

  • Vibration inédite
  • Distances de lancer
  • Armement rotatif
  • Tenue dans les courants

points faibles

  • Boule ventrale disgracieuse
  • Animation un peu monotone
Voir la conclusion

La pêche de la truite aux leurres est une de ces pêches qui continuent de surprendre, tant on reste accroché à des schémas préconçus hérités d’une tradition séculaire. Pourtant, régulièrement, des leurres issus de techniques différentes viennent bousculer ces schémas et apporter de la diversité aux leurres “proposables” à dame fario, qui semble susceptible de s’intéresser à bien plus de leurres qu’on ne l’imagine. C’est dans cette idée que Sakura nous propose son modèle de Spybait (leurre à hélice coulant destiné habituellement aux bass) développé pour la pêche de la truite. J’ai donc sauté sur l’occasion pour tester le Sakura Phoxy Spybait 35 S. À première vue, un petit bonbon à truite rappelant le devon ancestral et qui travaille de nouvelles vibrations pour titiller l’instinct prédateur de nos truites et autres petits carnassiers…

Données vérifiées du leurre :

Le Sakura Phoxy Spybait 35 S est un petit minnow sans bavette doté d’une hélice à l’avant. Il mesure 44 mm de long œillets compris, 10 mm au plus large de son profil et 16 mm de haut au niveau du renflement ventral. Il pèse 4,6 g et est coulant.

Formes du leurre :

Le Sakura Phoxy Spybait 35 S a donc le profil d’un petit jerkbait minnow sans bavette. Mais si sa première particularité est de porter une hélice au niveau du nez, la première chose qui saute aux yeux est sa bille abdominale proéminente. Elle change d’ailleurs de couleur selon les coloris du leurre pour varier les contrastes et sert en particulier à maintenir l’équilibre du leurre pour qu’il ne soit pas entraîné par la rotation de l’hélice. 

Matériaux :

La constitution du corps semble être en ABS, mais il pourrait également être coulé dans une résine. Si nous n’avons pas d’information plus précise à ce sujet, la nature du lest est claire : zéro plomb. Le leurre est équilibré par une masse fixe en zinc logé dans cette excroissance ventrale pour déporter le centre de gravité et stabiliser le leurre à la manière d’une quille de bateau. L’attache du leurre est un python en acier inoxydable vissé, sur lequel l’hélice est articulée. Il a tendance à se dévisser très lentement au fur et à mesure des utilisations, sans aller jusqu’à se désolidariser du leurre (à moins de pêcher plusieurs saisons avec sans jamais le revisser). Un point perfectible, mais qui présente un avantage lorsque des algues filamenteuses viennent se prendre dans l’hélice et se coincer à la base. Il est alors facile de dévisser le python pour y avoir accès et libérer l’hélice.

Armement :

Alors que la grande majorité des leurres durs à truite de cette taille sont encore équipés de deux petits triples, Sakura ose nous présenter un leurre équipé d’un seul hameçon simple. Fini de prendre le risque de blesser les truitelles à l’aide de six branches et place au respect du poisson. De plus, cet armement léger est monté sur un émerillon rolling pour permettre sa rotation libre lors du combat et limiter les risques de décrochages. La taille de l’hameçon correspond à du numéro 6. Enfin, le fait qu’il s’agisse d’un simple nous donne l’occasion de le customiser facilement à l’aide d’un petit leurre souple ou bien d’un teaser en plumes, poils, ou fibres synthétiques, pour optimiser la présentation et les chances de ferrage.

Coloris/finitions : 

Les finitions du Sakura Phoxy Spybait sont bluffantes. La finesse des reliefs sculptés autour de la tête semble plus vraie que nature et les stries des flancs. Ces efforts sur l’esthétique du leurre sont mis en contraste avec cette verrue tantôt orange fluo (non sans rappeler les billes orange des nymphes) tantôt orange pâle ou argenté selon les coloris. Du côté de la charte couleur, elle est composée de 10 coloris dont trois impressions numériques de robe de poissons naturels, les Real Life Series, les fario trout, Vairon et Spawning Vairon. 5 autres reprennent différentes versions d’alevins de salmonidés plus ou moins réalistes ou provocateurs. Et enfin, on termine avec un coloris vairon très contrasté et un coloris ayu ouvrant la porte à des utilisations plus larges comme la recherche de l’aspe ou de la perche.

Acheter ce produit au meilleur prix chez nos partenaires

Explication du test :

Afin de juger les performances du Sakura Phoxy Spybait 35 S en action de pêche, je l’ai utilisé à la recherche de la truite sauvage en grande rivière. Pour cela, je l’ai monté sur la canne spinning Shimano Trout Native UL

Lancer :

La forme, la densité et l’absence de bavette permettent de lancer très facilement le Phoxy Spybait et de couvrir sans problème de grandes distances avec précision. Il est même recommandable de se méfier, car son gabarit le prête naturellement à pêcher de petits milieux et le risque de le laisser sur la berge d’en face est à prendre en compte à chaque lancer, même en grande rivière. Pour finir, son armement simple, placé à l’arrière du leurre, ne s’emmêle quasiment jamais, malgré son lest ventral. Le leurre se place de manière profilée lors du lancer, peut-être grâce à l’hélice qui freine légèrement et oriente l’ensemble. 

Action :

En tant que pêcheur de truite, on a souvent l’habitude d’animer énergiquement nos leurres (jerkbaits) ou bien qu’il vibre fort (cranks/cuillers). Hors là, les spybaits sont conçus pour être ramenés régulièrement sans à-coups et en effet, l’hélice tourne alors dès l’entrée dans l’eau sans provoquer de forts mouvements d’eau comme une palette tournante et sans déplacer le leurre comme une bavette. Les éclats métalliques et la sonorité de l’hélice contre la petite rondelle semblent être alors les seuls signaux émis par le leurre hormis sa robe. Pourtant, le corps oscille doucement lui aussi, de manière plus ou moins perceptible selon la vitesse et les turbulences rencontrées par le leurre. Ensuite, il est possible de lui imprimer des petits coups de scions qui accéléreront l’hélice et feront vaciller l’équilibre du leurre qui montre alors ces flancs. Enfin, lors des pauses, il descend inerte vers le fond.

Efficacité :

Le Sakura Phoxy Spybait 35 S propose donc une alternative aux présentations habituelles avec une vibration fine et des éclats lumineux intenses. Un atout sur les poissons habitués à être sollicités aux poissons nageurs ou à la cuiller. Sa présentation permet de prospecter efficacement des zones de courant peu profondes, où peu de leurres sont présentables. Son efficacité est étroitement liée à la luminosité, il sera par exemple très intéressant dans les eaux troubles pour faciliter sa détection sans effrayer les poissons. Si son hameçon simple en queue limite les prises de truitelles, il évite de les blesser inutilement et il sécurise en revanche les poissons piqués qui ont alors peu de chance de réussir à se décrocher. J’estime son efficience optimale sur des poissons de 20 à 40 cm. Sa limite se trouve dans la capacité de son hélice à accumuler les algues. C’est particulièrement vrai en fin de saison dans les rivières eutrophiées lors des blooms d’algues filamenteuses. Il faut alors très régulièrement la dépêtrer pour lui rendre sa liberté de rotation.

Conseils d’utilisation :

Le Sakura Phoxy Spybait 35 S demande une puissance UL à L pour être lancer et animer correctement. Les actions douces et le nylon permettent de laisser au poisson un peu de souplesse au moment de l’attaque pour optimiser les ferrages. Il est également possible et recommandé d’ajouter un teaser sur le simple pour cibler l’attaque des poissons. Un petit leurre souple de type worm sera tout à fait adéquate. Enfin, pour les septiques vis-à-vis de l’armement simple, mais tout de même intéressé par ce concept vous pouvez remplacer le simple par un petit triple de taille #10 environ (avec teaser en plume ou en tinsel UV de préférence)

Nous pouvons maintenant mettre les performances du Phoxy Spybait 35 S de Sakura en face de ses performances. Pour un prix de vente conseillé au public de 14,90€, ce leurre se présente dans la moyenne des prix observés pour les leurres durs destinés à la truite. Les finitions sont dans l’ensemble dignes de leurres haut de gamme, malgré un lest disgracieux, mais efficace dans son rôle d’équilibrage. Ensuite, il propose une approche différente, ce qui est souvent intéressant lorsque les poissons s’habituent aux présentations classiques. Enfin, son animation ne requiert aucune compétence particulière mise à part savoir tourner la manivelle et les poissons se piquent pratiquement tout seuls lors de l’attaque à condition de disposer d’un minimum de souplesse dans le matériel (canne, fil).

Acheter ce produit au meilleur prix chez nos partenaires

points forts

  • Vibration inédite
  • Distances de lancer
  • Armement rotatif
  • Tenue dans les courants

points faibles

  • Boule ventrale disgracieuse
  • Animation un peu monotone

Conclusion

Le Sakura Phoxy Spybait 35 S est un petit leurre innovant pour la truite reprenant un concept initialement prévu pour le black-bass. Cette version inattendue permet de changer de vibration et de proposer une présentation différente susceptible de faire la différence sur des poissons sursollicités. Si le corps dispose de finitions impeccables, le lest ventral peut paraître disgracieux, bien qu’il soit nécessaire pour conserver l’équilibre du leurre. C’est un article qui s’adresse principalement aux pêcheurs de truites réguliers, curieux de proposer un leurre différent à leurs poissons, tout en bénéficiant d’un armement adapté à la pratique du no-kill dans les meilleures conditions.